Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

L’expérience de la douleur chez les triathlètes

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Gagnon-Dolbec, Alexis (2021). L’expérience de la douleur chez les triathlètes. Essai. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département de psychoéducation et de psychologie, 96 p.

[thumbnail of Gagnon-Dolbec_Alexis_2021_essai.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

Les triathlètes représentent un groupe unique d’individus prêts à se soumettre à des exigences mentales et physiques importantes afin de pratiquer leur sport. Cependant, il existe peu d’information fiable concernant l’expérience de la douleur en contexte d’entrainement et de compétition chez cette population. Il en va de même au sujet de l’influence des facteurs psychologiques sur cette expérience. Afin de pallier ce manque de connaissances scientifiques et contribuer à l’optimisation de la pratique de ce sport, cet essai doctoral offre un portrait représentatif de la douleur vécue par les triathlètes dans le contexte de l’entrainement et de la compétition. Il examine également la dramatisation face à la douleur et les attentes de douleur en relation avec la douleur rapportée dans le contexte d’un triathlon. Pour ce faire, une étude a été menée auprès de 261 triathlètes. Les données ont été colligées à l’aide de deux sondages électroniques complétés avant et après la participation à un triathlon. Des niveaux modérés d’intensité et de désagrément associés à la douleur ont été rapportés pendant l’entrainement, de même que durant la compétition. De plus, des associations positives ont été constatées entre la dramatisation face à la douleur et le désagrément de la douleur attendu et ressenti lors d’un triathlon, mais pas avec l’intensité de la douleur. L’intensité de la douleur attendue était quant à elle associée à l’intensité de la douleur rapportée lors de la compétition et le désagrément attendu s’est avéré être associé à l’intensité et au désagrément de la douleur rapportée lors du triathlon. Finalement, des analyses de régression multiple ont révélé que la dramatisation face à la douleur et les attentes de douleur représentaient des prédicteurs significatifs de l’intensité et du désagrément de la douleur rapportés lors d’un triathlon, et ce, même après avoir considéré l’apport du genre, de l’âge, de la distance du triathlon et de la douleur à la ligne de départ. Dans l’ensemble, ces résultats mettent en évidence le rôle important des facteurs psychologiques dans l’expérience de la douleur chez les triathlètes. Par le fait même, cet essai doctoral contribue à l’avancement des connaissances scientifiques sur un sujet de recherche sous-investigué et offre des retombées intéressantes pour les chercheurs, les thérapeutes, et les athlètes.

Type de document: Thèse (Essai)
Directeur de mémoire/thèse: Cormier, Stéphanie
Mots-clés libres: Douleur; Intensité; Désagrément; Triathlon; Dramatisation; Attentes
Départements et école, unités de recherche et services: Psychologie
Date de dépôt: 04 mai 2021 19:33
Dernière modification: 04 mai 2021 19:33
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/1257

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt