Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Le perfectionnisme, l'intelligence émotionnelle et les symptômes dépressifs chez des femmes qui consultent pour des problèmes d'alimentation

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Cousineau, Éric (2021). Le perfectionnisme, l'intelligence émotionnelle et les symptômes dépressifs chez des femmes qui consultent pour des problèmes d'alimentation. Essai. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département de psychoéducation et de psychologie, 119 p.

[thumbnail of Cousineau_Eric_2021_essai_doctoral.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (746kB) | Prévisualisation

Résumé

De nombreux modèles explicatifs du développement et du maintien des troubles des conduites alimentaires (TCA) reconnaissent l’influence des traits de personnalité ainsi que des processus émotionnels, comme le perfectionnisme et les symptômes dépressifs. L’intelligence émotionnelle (IE) est un nouveau concept prometteur puisqu’elle fournit un cadre pour les traits de personnalité davantage associés aux affects. Des études récentes indiquent un lien avec plusieurs attitudes et comportements alimentaires problématiques (ACAP). Le présent essai a pour objectif d’approfondir la compréhension des processus émotionnels qui, selon des études récentes, pourraient jouer un rôle significatif dans l’association entre le perfectionnisme et la symptomatologie alimentaire. L’étude menée vise à tester un modèle conceptuel selon lequel les symptômes dépressifs et l’IE joueraient un rôle médiateur dans l’association entre le perfectionnisme et les ACAP. L’échantillon à l’étude est composé de 827 femmes québécoises âgées de 18 ans et plus qui consultent en clinique privée pour un problème d’alimentation, d’image corporelle ou en lien avec le poids. Les caractéristiques psychologiques ont été mesurées à l’aide de questionnaires auto-rapportés, remplis en ligne suite à une première consultation clinique. Les données provenant des questionnaires ont été compilées et analysées quantitativement. Dans un premier temps, les résultats des analyses de corrélation de Pearson indiquent une association positive entre la sévérité des ACAP et l’IE. Dans un deuxième temps, les résultats d’analyses à partir d’une modélisation par équations structurelles ont supporté les deux hypothèses à l’étude. Les résultats montrent qu’une relation directe, ainsi qu’une relation indirecte (médiée par l’IE et les symptômes dépressifs), s’observent entre le perfectionnisme et les ACAP. Plus précisément, les symptômes dépressifs et l’IE ressortent comme des variables pouvant partiellement expliquer le fait que les femmes qui ont des standards irréels et excessivement élevés démontrent des ACAP plus élevés. Ces résultats viennent appuyer des modèles théoriques selon lesquels les ACAP représentent des moyens de faire face aux émotions difficiles chez les individus présentant un perfectionnisme considéré mésadapté. De futures études semblent nécessaires afin de mieux comprendre les processus émotionnels complexes et les construits multidimensionnels pouvant contribuer au développement et au maintien des TCA. En ce sens, les différents affects négatifs et positifs, les aspects adaptés et mésadaptés du perfectionnisme, l’IE, la régulation émotionnelle, et l’alexithymie pourraient être plus systématiquement considérés.

Type de document: Thèse (Essai)
Directeur de mémoire/thèse: Aimé, Annie
Mots-clés libres: Conduites alimentaires; Intelligence émotionnelle; Perfectionnisme; Traits de personnalité; Émotions; Dépression
Départements et école, unités de recherche et services: Psychologie
Date de dépôt: 29 juill. 2021 19:24
Dernière modification: 29 juill. 2021 19:24
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/1280

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt