Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Comparaison des patrons de mortalité dans des peuplements aménagés en mode équienne et inéquienne en forêt feuillue

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Cordero Montoya, Rebeca (2021). Comparaison des patrons de mortalité dans des peuplements aménagés en mode équienne et inéquienne en forêt feuillue. Mémoire. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département des sciences naturelles, 82 p.

[thumbnail of Cordero_Montoya_Rebeca_2021_memoire.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

Les arbres seront de plus en plus exposés aux stress causés par les changements globaux (CG) et la mortalité en forêt liée à ces stress augmentera fort probablement. La mortalité d’un arbre est généralement provoquée par l’accumulation de facteurs de stress et par leurs interactions. Plusieurs stratégies sylvicoles ont été développées pour faire face aux CG, mais très peu ont abordé la manière dont ces stratégies peuvent influencer la mortalité des arbres. Ces lacunes sont probablement dues à la difficulté d'acquérir de grands jeux de données de mortalité sur du long terme. En utilisant une approche innovatrice liée au LiDAR mobile terrestre qui a permis de réaliser un inventaire massif en 3-dimensions, nous avons pu (i) comparer les patrons de mortalité entre des peuplements forestiers aménagés (équienne et inéquienne) et non-aménagés (≥50 ans), et (ii) déterminer l’importance relative du mode d’aménagement forestier (MAF) sur la probabilité de mortalité récente des arbres par rapport à d’autres facteurs (c-à-d taille, espèce des tiges, position sur la pente et compétition environnante). Nous avons ainsi cartographié, dans la Forêt Kenauk 15 508 arbres vivants et morts dans 37 peuplements dominés par l’érable à sucre, dont 14 peuplements équiennes, 16 peuplements inéquiennes et 7 peuplements non-aménagés. Avec ces données, nous avons évalué le rôle des MAF sur la mortalité des arbres en modélisant la probabilité de mortalité (PM) de chaque arbre. Nos meilleurs modèles montrent que la PM était principalement influencée par le MAF, l’espèce et la taille de l’arbre. Les résultats ont également indiqué que la mortalité des arbres se trouvant dans un peuplement inéquienne était plus grande que celle dans un peuplement équienne. Finalement, notre étude montre comment la sylviculture peut influencer la résistance des peuplements face aux CG.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Nolet, Philippe
Mots-clés libres: Changements climatiques; Mortalité; Forêt tempérée; DHP; Aménagement forestier; LiDAR
Départements et école, unités de recherche et services: Sciences naturelles
Date de dépôt: 26 août 2021 19:23
Dernière modification: 26 août 2021 19:23
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/1305

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt