Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Développement et validation d’une mesure d’observation de la qualité des amitiés des enfants agressifs en début de scolarité

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Marcotte-Durand, Cindy (2021). Développement et validation d’une mesure d’observation de la qualité des amitiés des enfants agressifs en début de scolarité. Essai. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département de psychoéducation et de psychologie, 181 p.

[thumbnail of Marcotte-Durand_Cindy_2021_essai_doctoral.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

Des études montrent que les jeunes enfants présentant une problématique d’agresssivité physique chronique tendent à se choisir comme amis et que cette association peut être un facteur de risque dans le maintien ou l’augmentation de leurs conduites agressives. Quelques études documentent que certaines facettes de la qualité de ces relations amicales sont susceptibles de magnifier cette influence négative entre amis agressifs, notamment un niveau élevé de camaraderie et de conflits au sein de la relation. Cependant, d’autres études, bien que peu nombreuses, documentent que les relations amicales peuvent possiblement être bénifiques au plan de l’ajustement social de ces enfants, spécialement lorsque leurs amitiés sont caractérisées par certaines facettes positives telles que le soutien et le recours à des stratégies de résolution socialement adéquates lors d’interactions conflictuelles entre amis. Bien que les mesures auto-rapportées représentent la norme pour évaluer la perception des enfants face à la qualité de leurs relations, les mesures d’observation comportent aussi des avantages pour les jeunes enfants agressifs qui peuvent présenter certaines limites verbales et sociocognitives. Or, à ce jour, peu d’outils ont été élaborés et validés pour observer la qualité des relations amicales des jeunes enfants agressifs qui débutent leur scolarité. Objectifs : Le présent essai doctoral a pour but de 1) décrire la démarche d’élaboration et de validation d’une mesure d’observation de la qualité de l’amitié des jeunes enfants agressifs et 2) d’examiner ses propriétés psychométriques (c.-à-d., sa fidélité inter-juges, sa validité de construit, sa validité critériée et sa validité convergente). Méthode : 34 dyades formées d’un enfant agressif à la maternelle ou en première année et de son meilleur ami ont complété une tâche d’observation filmée, sous forme de bricolage en sept étapes. Pour chaque étape, deux observateurs indépendants ont codé cinq dimensions de la qualité de leur relation amicale jugées importantes à l’aide de la mesure d’observation, soit : 1) la sensibilité, 2) la camaraderie, 3) l’équilibre de l’influence au sein de la relation, 4) le désaccord, et 5) la prosocialité en contexte de résolution de désaccord. Résultats : Les résultats indiquent que la mesure d’observation présente une fidélité inter-juges satisfaisante pour l’ensemble de ses échelles dimensionnelles (ICCs variant de 0.77 à 0.90). Outre trois exceptions, les résultats indiquent aussi que les échelles de la mesure d’observation ne sont généralement pas corrélées entre elles. Or, trois corrélations atteignent le seuil de signification. Une association modérée et positive est observée entre les dimensions camaraderie et désaccord (r = 0.38, p < 0.05). Une association modérée et positive est également observée entre les dimensions sensibilité et prosocialité en contexte de résolution de désaccord (r = 0.43, p < 0.05). Enfin, une association modérée et négative est relevée entre les dimensions équilibre de l’influence au sein de la relation et désaccord (r = -0.42, p < 0.05). Les résultats démontrent aussi très peu de liens significatifs entre les dimensions observées de la qualité de l’amitié et celles rapportées sur les questionnaires des enfants participants et de leur enseignant. Ils relèvent cependant une association modérée et négative entre la sensibilité observée au sein de la dyade d’amis ainsi que la prosocialité observée dans le contexte de leurs désaccords et les conduites agressives généralisées envers leurs pairs à l’école rapportées par leur enseignant. Conclusions : Les résultats obtenus sont prometteurs et confirment, dans une certaine mesure, les qualités psychométriques de la mesure d’observation (principalement sa fidélité). La mesure d’observation permet notamment de documenter des liens intéressants entre les différents aspects observés de la qualité de l’amitié des jeunes enfants agressifs, ainsi qu’entre une dimension spécifique de leur relation amicale (la sensibilité) et leurs comportements d’agressivité physique généralisés. D’autres études sont cependant nécessaires avant de statuer de façon définitive sur sa validité. Enfin, les retombées de ces résultats pour la recherche et la pratique sont discutées.

Type de document: Thèse (Essai)
Directeur de mémoire/thèse: Normand, Sébastien
Co-directeurs de mémoire/thèse: Salvas, Marie-Claude
Mots-clés libres: Agressivité physique; Qualité de l’amitié; Mesure; Observation; Début de scolarité
Départements et école, unités de recherche et services: Psychologie
Date de dépôt: 27 sept. 2021 19:36
Dernière modification: 27 sept. 2021 19:36
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/1309

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt