Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Coercition sexuelle perpétrée par les hommes et les femmes : le rôle des habitudes de consommation d'alcool et des facteurs cognitifs

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Bonneville, Véronique (2021). Coercition sexuelle perpétrée par les hommes et les femmes : le rôle des habitudes de consommation d'alcool et des facteurs cognitifs. Essai. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département de psychoéducation et de psychologie, 84 p.

[thumbnail of Bonneville_Veronique_2021_essai_doctoral.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (755kB) | Prévisualisation

Résumé

Les études s’attardant au rôle de l’alcool dans la perpétration de coercition sexuelle ont déterminé qu’une variété de facteurs cognitifs sont à considérer. Toutefois, la majorité des connaissances associant consommation d’alcool, facteurs cognitifs et coercition sexuelle sont issues d’études employant des échantillons masculins. Cherchant à s’éloigner des biais de genre auxquels est sujette la littérature scientifique sur la coercition sexuelle, les études s’attardent de plus en plus à l’identification de facteurs de risque à la coercition sexuelle perpétrée par les femmes. Certaines études ont suggéré des différences en ce qui concerne les prédicteurs de comportements sexuels coercitifs chez les hommes et les femmes, alors que d’autres suggèrent que des facteurs de risque communs existent, mais qu’ils opèrent différemment selon le genre. Ainsi, l’objectif du présent essai était d’investiguer les différences de genre associées au rôle des habitudes de consommation d’alcool et des facteurs cognitifs dans la perpétration de coercition sexuelle. Pour ce faire, 742 participants (562 femmes, 180 hommes) ont complété un questionnaire sur les comportements et attitudes sexuels permettant d’évaluer différents aspects liés (1) à la consommation d’alcool, (2) aux comportements sexuels de nature coercitive, et (3) à certains facteurs cognitifs liés à la sexualité ou à l’alcool (erreurs de perception des intentions comportementales, attentes liées à la prise d’alcool, adhésion aux mythes du viol liés à l’alcool). Les résultats de comparaisons de groupes indiquent que les auteurs de coercition sexuelle (autant hommes que femmes) présentent des résultats moyens plus élevés (et pour la majorité, de façon statistiquement significative) à l’ensemble des variables à l’étude, comparativement aux non-auteurs. Ajouté à ceci, notons que les auteurs et les autrices de coercition sexuelle présentaient des résultats statistiquement comparables à l’ensemble des variables, à l’exception de l’adhésion aux mythes du viol. Les résultats de régressions logistiques indiquent d’une part, qu’un modèle combinant des variables de consommation d’alcool et des variables cognitives explique un plus grand pourcentage de variance observée au niveau de la coercition sexuelle perpétrée, qu’un modèle incluant seulement les variables de consommation d’alcool, et d’autre part, que le modèle retenu prédit une plus grande proportion de la variance observée au niveau de la coercition sexuelle perpétrée par les hommes (21%) que par les femmes (7%). Ces résultats nous amènent à réfléchir au contexte social plus large pouvant contribuer aux similitudes entre les facteurs de risque à la perpétration de coercition sexuelle chez les hommes et les femmes. Nous proposons que les attitudes sous-jacentes à ce contexte social (p.ex. les attentes hétéronormatives quant aux rôles de genre) s’avèrent des cibles d’intervention et de prévention pertinentes. En même temps, les résultats semblent suggérer que les facteurs de risque peuvent s’opérer différemment selon le genre. Ainsi, de futures études devraient s’attarder aux mécanismes spécifiques à la coercition sexuelle perpétrée par les femmes.

Type de document: Thèse (Essai)
Directeur de mémoire/thèse: Trottier, Dominique
Mots-clés libres: Coercition sexuelle; Consommation d’alcool; Comparaisons de genre; Facteurs cognitifs
Départements et école, unités de recherche et services: Psychologie
Date de dépôt: 28 sept. 2021 18:49
Dernière modification: 28 sept. 2021 18:49
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/1313

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt