Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Itinérance branchée : utilisation des nouvelles technologies de l’information et des communications (NTIC) par les personnes sans abri et apports à leur intégration sociale

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Gadbois, Johane (2021). Itinérance branchée : utilisation des nouvelles technologies de l’information et des communications (NTIC) par les personnes sans abri et apports à leur intégration sociale. Mémoire. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département de travail social, 167 p.

[thumbnail of Gadbois_Johanne_2021_memoire.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

Le basculement de la pauvreté vers l’itinérance se produit lorsque l’appauvrissement des conditions de vie est accompagné d’une dégradation progressive (Laberge, 2000), c’est-à-dire lorsqu’un événement significatif survient comme un emprisonnement ou par l’addition de difficultés comme la perte d’emploi, la rupture amoureuse ou conjugale, la perte du lieu de résidence et la perte de repères identitaires. Ainsi, la marginalisation sociale s’installe lorsque la précarité perdure (Boucher & Favreau, 1997; Boucher, 2010). Avec la montée des emplois atypiques et précaires, nous constatons qu’un plus grand nombre de ménages à revenu moyen ayant eu accès au marché du travail et à l’éducation est affecté par cette réalité (Boucher & Favreau : 1997 ; Boucher: 2010 ; 2001b ; Tremblay : 2001).
À l’ère numérique, certaines personnes voudront répondre à un certain niveau de vie et être reconnues par les objets et les activités qu’ils se procurent (Boucher, 2010; Inkel, 2000) par l’entremise des cellulaires, des tablettes et des portables. Alors que d’autres s’isoleront davantage, faute d’y avoir accès ou d’en faire usage. Dorénavant, les disparités sociales et numériques sont indissociables, c’est-à-dire qu’il y a les « inforiches » ceux ayant accès et faisant usage des nouvelles technologies de l’information et des communications (NTIC) et les « infopauvres, ceux n’ayant pas accès et ne faisant pas usage des NTIC (Bouchard & Gagné, 2001 ; Dorion 2003; Jochems, 2007).
Dans ce contexte, nous nous intéressons aux changements des pratiques sociales. Contrairement aux années passées, nous observons une forme d’itinérance beaucoup plus branchée que les générations précédentes. Encore peu étudiés dans la littérature scientifique, nous savons désormais que les appareils électroniques et Internet sont utilisés au sein du quotidien des personnes sans abri ou à risque d’itinérance. C’est dans cette perspective que 13 répondants parmi ceux ayant fréquenté un centre d’hébergement d’urgence en Outaouais racontent leur vécu à travers des entrevues semi-dirigées. Le mémoire vise à mettre en évidence la pluralité de formes que peut prendre l’intégration sociale, allant du marché du travail, à l’habitat, aux loisirs amateurs, à la consommation, à l’accès aux NTIC.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Boucher, Jacques L.
Départements et école, unités de recherche et services: Études langagières
Date de dépôt: 19 nov. 2021 13:39
Dernière modification: 19 nov. 2021 13:39
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/1335

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt