Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Désintégration d'un réseau social au sein de ses communautés

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Belloussaief, Safaa (2020). Désintégration d'un réseau social au sein de ses communautés. Mémoire. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département d'informatique et d'ingénierie, 67 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

L’analyse des réseaux sociaux vise à identifier des structures, des groupes et des modèles cachés au sein d’un réseau social. Elle couvre plusieurs thématiques de recherche comme la détection de communautés, le démantèlement de réseaux de criminels et de trafiquants ou au contraire le renforcement de réseaux de professionnels ou d’amis, l’identification d’acteurs importants, et l’étude de la fragilité ou de la robustesse d’un réseau.
Le démantèlement d’un réseau en tant qu’approche visant à désintégrer une structure connectée tient à affaiblir la cohésion entre les membres de cette structure. Ceci est réalisé soit par l’élimination de liens clés entre les membres pour la formation de composants déconnectés ou encore par l’élimination des membres les plus influents. De ce fait, la déstabilisation vise, entre autres, la réduction de la propagation du flux d’informations ou la régression de l’influence.
Le présent mémoire de maîtrise propose une nouvelle approche de démantèlement d’un réseau social unimodal (un seul type de noeuds) orienté et pondéré. Cette approche se décline en trois méthodes et sept variantes distinctes. Elle se base dans un premier lieu sur la détection des communautés pour ensuite effectuer une détection et une suppression des liens et/ou noeuds clés au sein de chaque communauté. Cette approche descendante de démantèlement d’un réseau part de l’hypothèse qu’elle est plus efficace qu’une méthode de détection de noeuds et liens centraux au niveau global. Nous explorons de ce fait la possibilité de différencier les liens inter et intracommunautaires et donc avoir la possibilité de cibler les liens/noeuds importants au sein des communautés détectées.
Les aspects étudiés englobent l’identification des mesures à utiliser pour la détection des liens et/ou noeuds clés globalement ou au sein des communautés ainsi que l’estimation du niveau de démantèlement par le choix de mesures de robustesse du réseau. La validation de l’approche est faite sur deux réseaux réels et trois types de réseaux : petit-monde, aléatoire et invariant d’échelle en vue de mesurer la performance et la qualité de l’approche proposée.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Missaoui, Rokia
Départements et école, unités de recherche et services: Informatique et ingénierie
Date de dépôt: 18 sept. 2020 17:26
Dernière modification: 18 sept. 2020 17:26
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/1171

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt