Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Étude de cas : les conditions favorables et les obstacles à la transition d'une classe spéciale à une classe ordinaire au primaire pour des élèves autistes

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Lefrancois, Isabelle (2021). Étude de cas : les conditions favorables et les obstacles à la transition d'une classe spéciale à une classe ordinaire au primaire pour des élèves autistes. Mémoire. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département des sciences de l'éducation, 206 p.

[thumbnail of Lefrancois_Isabelle_2021_memoire2.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB) | Prévisualisation

Résumé

Les élèves autistes représentent maintenant 32% des élèves HDAA dans les écoles québécoises et la majorité d’entre eux sont scolarisés en classe ou en école spécialisées (Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur [MEES], 2016). Les données recueillies par la COPHAN et l’AQIS (2016) indiquent que le retour en classe ordinaire est compromis à la suite de ce classement. Alors que les orientations ministérielles et sociales prônent l’inclusion scolaire dans la mesure du possible, l’objectif de cette recherche est de décrire les conditions favorables et les obstacles à la transition de la classe spéciale à la classe ordinaire au primaire pour des élèves autistes.
Les données issues d’entretiens individuels et de groupe, menés auprès de trois équipes-école provenant de deux établissements scolaires ont été traitées selon une analyse de contenu (L'Écuyer, 1987, 1990), afin de cerner leurs perceptions sur les conditions favorables et les obstacles à cette transition, selon le modèle bioécologique (Bronfenbrenner, 1979, 1986, 2005). Les conditions relatives aux différents systèmes (microsystème, mésosystème, exosystème, macrosystème et chronosystème) semblent avoir un impact sur la décision des équipes-école quant à la possibilité pour l’élève de retourner en classe ordinaire.
Ces résultats permettent de dégager certains constats touchant l’importance de la collaboration école-famille, l’impact des caractéristiques autistiques de l’élève, la difficulté à rester en classe ordinaire, de même que des pistes possibles pour favoriser l’inclusion. Enfin, ces résultats amènent à réfléchir sur l’organisation des services offerts afin de favoriser un retour plus fréquent vers la classe ordinaire pour les élèves autistes.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Leroux, Mylène
Départements et école, unités de recherche et services: Sciences de l’éducation
Date de dépôt: 26 août 2021 13:37
Dernière modification: 12 janv. 2022 15:50
URI: https://di.uqo.ca/id/eprint/1303

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt