Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Participation citoyenne dans les processus de mise en œuvre de l'approche du développement conduit par les communautés (DCC)

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Allabi, Sèdjro Mahugnon Olatoundji James (2021). Participation citoyenne dans les processus de mise en œuvre de l'approche du développement conduit par les communautés (DCC). Thèse. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département des sciences sociales, 268 p.

[thumbnail of Allabi_Sedjro_M.O._James_2021_these.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB) | Prévisualisation

Résumé

Pendant longtemps, les décisions autour de la formulation et la mise en œuvre des projets de développement socioéconomique ont été prises sans tenir compte des aspirations des populations bénéficiaires ou sans les impliquer. Après plus de 70 années de pratique des politiques de développement et face aux échecs successifs de ces politiques, la participation des communautés s’est révélée être un moyen pour fédérer les énergies d’un territoire autour d’un projet de développement. Depuis la fin des années 1990, l’approche de développement conduit par les communautés (DCC), adoptée par certains États vise à faire participer les communautés bénéficiaires des projets aux processus de définition et de réalisation de ces projets. Dans notre thèse sur l’étude de la participation citoyenne dans les processus de mise en œuvre de l’approche de DCC, nous avons cherché à comprendre si la participation des communautés dans les processus de DCC leur permet d’avoir une prise sur le développement du territoire. La recherche a été réalisée auprès de six communautés de la Commune d’Abomey-Calavi (Bénin) qui ont bénéficié d’infrastructures de développement réalisées avec des fonds de la Banque mondiale.
Les résultats de la recherche révèlent que le DCC favorise l’accroissement des services sociaux de base aux communautés et traduit l’amorce d’une inflexion paradigmatique en matière de participation citoyenne. L’approche DCC offre un dispositif opérationnel efficace pour faire conduire les projets sociocommunautaires simples par les communautés sans pour autant leur donner une prise sur le développement du territoire. Elle reste inadaptée pour réaliser des projets complexes. Aussi, l’approche de DCC n’est pas une approche ascendante (bottom-up) malgré ses vertus habilitantes.

Type de document: Thèse (Thèse)
Directeur de mémoire/thèse: della Faille, Dimitri
Co-directeurs de mémoire/thèse: Collombat, Thomas
Mots-clés libres: Approche; Association; Base; Communes; Communautés; Collectivités; Champ; Citoyenneté; Démocratie; Développement; Échange; État; Infrastructures interactionnisme; Participation; Projet; Quartiers; Services; Social; Théorie; Villages
Départements et école, unités de recherche et services: Sciences sociales
Date de dépôt: 08 mars 2022 16:30
Dernière modification: 08 mars 2022 16:30
URI: https://di.uqo.ca/id/eprint/1343

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt