Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Stress d'acculturation chez les adolescents immigrants et symptômes anxieux : contribution du soutien social prodigué par la fratrie

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Lalonde, Frédérique (2022). Stress d'acculturation chez les adolescents immigrants et symptômes anxieux : contribution du soutien social prodigué par la fratrie. Mémoire. Saint-Jérôme, Université du Québec en Outaouais, Département de psychoéducation et de psychologie, 45 p.

[thumbnail of Lalonde_Frederique_2022_memoire.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (778kB) | Prévisualisation

Résumé

Plusieurs jeunes immigrants doivent composer avec certains défis, notamment l’apprentissage d’une nouvelle langue et l’adaptation à une nouvelle culture. Or, de cette adaptation peut découler un certain stress, soit le stress d’acculturation. Ce type de stress est susceptible d’avoir des répercussions négatives sur la santé mentale des adolescents immigrants, notamment en augmentant la probabilité d’apparition de symptômes anxieux. Certaines études rapportent que le soutien social peut atténuer les conséquences négatives du stress d’acculturation sur la santé mentale. Le soutien social qui se traduit par les ressources affectives et matérielles fournies par l’entourage peut provenir de différentes sources, telles que les parents, les enseignants, les pairs et la fratrie. De plus, le soutien social peut être considéré sous plusieurs formes telles qu’émotionnel, informatif, instrumental et appréciatif. À l’adolescence, alors que le jeune se distance progressivement de ses parents et des adultes de son entourage, la fratrie peut jouer un rôle très important de soutien. Cela est possiblement d’autant plus vrai dans le cas des adolescents immigrants, puisque leur fratrie partage la même culture d’origine et doit s’adapter à la culture du pays d’accueil. Ils partagent donc un vécu unique ce qui pourrait engendrer une plus grande proximité relationnelle. Ainsi, la présente étude se penche sur les quatre formes de soutien social (émotionnelle, informative, instrumentale et appréciative) prodiguées par les frères et soeurs dans le but de réduire les difficultés reliées au stress d’acculturation et plus particulièrement, les symptômes anxieux chez les adolescents immigrants. À ce jour, peu d’études se sont penchées sur le rôle de la fratrie comme source de soutien auprès des adolescents immigrants. Cette étude a plus précisément pour objectif d’étudier l’effet modérateur des quatre types de soutien social offerts par la fratrie sur la relation entre le stress d’acculturation et les symptômes anxieux chez les adolescents immigrants. Les données ayant servi à ce projet ont été recueillies auprès de 144 élèves provenant de deux écoles secondaires de l’Île de Montréal ainsi que deux écoles secondaires situées dans la couronne Nord de la banlieue de Montréal. Au cours de l’année scolaire 2017-2018, deux collectes de données ont eu lieu, soit une à l’automne et une au printemps. Les résultats des analyses de modération montrent que les quatre types de soutien social fraternel ne permettent pas d’atténuer les symptômes anxieux en présence de stress d’acculturation chez les adolescents immigrants. Ces résultats pourraient être expliqués par la petite taille de l’échantillon. De plus, certaines variables influençant le soutien offert par la fratrie n’ont pu être prises en compte, par exemple, le rang qu’occupe les frères et soeurs dans la famille. Il apparait donc nécessaire de poursuivre les recherches pour mieux comprendre la contribution du soutien de fraternel en contexte migratoire.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Tardier-Grenier, Kristel
Mots-clés libres: Stress d’acculturation; Soutien social fraternel; Adolescents immigrants; Symptômes anxieux
Départements et école, unités de recherche et services: Psychoéducation
Date de dépôt: 15 août 2022 18:22
Dernière modification: 18 août 2022 12:10
URI: https://di.uqo.ca/id/eprint/1393

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt