Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Comment le management interculturel pourrait améliorer la gestion d'équipes multiculturelles au sein des organisations publiques canadiennes?

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Meier, Karine (2022). Comment le management interculturel pourrait améliorer la gestion d'équipes multiculturelles au sein des organisations publiques canadiennes? Mémoire. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département des sciences administratives, 162 p.

[thumbnail of Meier_Karine_2022_memoire.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

Dans notre société, la mondialisation est devenue un vecteur d’affaires important. On ne fait plus du business avec un cercle restreint de commerçants, on s’ouvre sur l’international, multipliant les opportunités d’affaires, mais également d’emplois. Dès lors s’ouvre un Eldorado pour de nombreux individus. Chacun saisissant sa chance pour diverses raisons et entreprenant le processus complexe et long de l’immigration. Une fois arrivés en terre promise, ces individus se confrontent à une autre réalité, faisant face à la difficulté d’intégration, de communication et parfois, de discrimination. Pour ces personnes, issues de l’immigration, il leur faudra s’adapter à ce nouvel environnement. Et du même biais, pour les gestionnaires et employés locaux, il leur faudra s’adapter et travailler avec de nouvelles cultures, s’alignant avec de nouvelles communications, ayant des us et coutumes différents, mais surtout témoignant de valeurs culturelles différentes. Pour faire face à ces enjeux, cette recherche en management interculturel, s’essaie également sur une tentative d’arrimage de deux cadres théoriques afin de développer une future amélioration des outils en management interculturel et de répondre à la question spécifique de recherche : Comment le management interculturel pourrait améliorer la gestion d’équipes multiculturelles au sein des organisations publiques canadiennes ? En effet, à la base, le management interculturel est fréquemment utilisé lors de la décentralisation d’organisations, de la fusion d’entreprises ou la création de filiales à l’étranger, s’appuyant sur la communication, la gestion et l'interaction entre les parties prenantes possédant des us et coutumes et valeurs culturelles différents. En bénéficiant de ces outils au sein de nos propres organisations, cela pourrait développer de meilleures relations de travail. Car on y est, l’inclusion de la diversité culturelle au sein de nos organisations a besoin de connaissance et d’outils en management interculturel. Et on le verra, cette nécessité est également présente dans les organisations publiques canadiennes. Les dimensions culturelles d’Hofstede (2010) seront les piliers de cette recherche. Elles seront reliées aux mondes de la théorie de la Justification de Boltanski & Thévenot (1991), dans l’optique d’essayer de faire ressortir une tentative de fusion intuitive des deux cadres théoriques et bien que des limites soient présentes, cela semble prometteur.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Bérubé, Julie
Départements et école, unités de recherche et services: Sciences administratives
Date de dépôt: 18 août 2022 14:33
Dernière modification: 18 août 2022 14:33
URI: https://di.uqo.ca/id/eprint/1397

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt