Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

L'étude de l'utilisation problématique de pornographie en ligne par l'identification des facteurs individuels distinctifs auprès d’un échantillon mixte

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

LeBlanc, Camille (2022). L'étude de l'utilisation problématique de pornographie en ligne par l'identification des facteurs individuels distinctifs auprès d’un échantillon mixte. Essai. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département de psychoéducation et de psychologie, 81 p.

[thumbnail of LeBlanc_Camille_2022_essai_doctoral.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (542kB) | Prévisualisation

Résumé

Le bassin d’études sur la consommation de pornographie est vaste et un grand nombre de chercheurs se sont intéressés aux enjeux associés au phénomène. Au cours des dernières décennies, un important changement s’est observé quant à la manière de consommer de la pornographie, et le moyen dorénavant préconisé est Internet. Cette nouvelle modalité a suscité l’intérêt des chercheurs se questionnant sur les facteurs de risque du développement d’une utilisation problématique de pornographie en ligne. Toutefois, une grande majorité de ces études sont basées sur des échantillons masculins, laissant le corpus empirique lacunaire auprès des femmes vivant cette problématique. Dans la perspective d’élargir les connaissances à une population plus diversifiée et de s’éloigner des biais de genre lors des études sur l’utilisation problématique de pornographie en ligne, de plus en plus de chercheurs recommandent l’inclusion des femmes dans les échantillons étudiés. Cet essai a donc pour but de préciser les connaissances du domaine par l’étude des facteurs individuels liés à l’utilisation problématique de pornographie en ligne auprès d’un échantillon mixte en poursuivant deux objectifs, soit de (1) déterminer si les utilisateurs et utilisatrices présentant une problématique de consommation de pornographie en ligne se distinguent des utilisateurs et utilisatrices sans problématique, par rapport à leurs habitudes de consommation ainsi qu’à leur historique sexuel et (2) si ces mêmes variables permettent de prédire la consommation problématique de pornographie en ligne chez les hommes et les femmes. Un total de 614 utilisateurs et utilisatrices de pornographie en ligne âgés de 16 à 69 ans ont rempli un questionnaire en ligne sur leurs habitudes et comportements sexuels. Les résultats démontrent des proportions d’utilisation problématique de pornographie en ligne de 13,0% chez les hommes et de 14,1 % chez les femmes. Lors des comparaisons de groupes, les hommes dont l’utilisation était problématique avaient des résultats significativement plus élevés à l’égard de la fréquence, des motifs de consommation et des antécédents de comportements sexuels coercitifs que les hommes dont l’utilisation n’était pas problématique. La même tendance s’est observée chez les femmes dont l’utilisation était problématique, soit des moyennes plus élevées sur toutes les variables. Les utilisateurs et les utilisatrices problématiques présentaient des résultats statistiquement comparables sur l’ensemble des variables à l’exception de la fréquence de consommation des hommes qui était significativement plus élevée que celle des femmes. Ainsi, ces résultats suggèrent des différences significatives entre les utilisateurs et les utilisatrices problématiques et non-problématiques, mais très peu de différences intergenres lorsque l’utilisation est problématique. Les régressions linéaires multiples démontraient la pertinence des variables choisies pour comprendre l’utilisation problématique de pornographie en ligne puisque les modèles prédisaient 39,8% de la variance chez les hommes et 31,7% chez les femmes. Ces résultats favorisent l’orientation des études futures quant aux facteurs individuels contributifs à l’utilisation problématique de pornographie en ligne et soulignent l’importance d’inclure les femmes dans les échantillons d’études sur cette thématique. Nos résultats contribuent aux connaissances par l’intégration des femmes et par l’identification de facteurs individuels qui contribuent à l’explication de la problématique en fonction du genre. Ces constats participent à la réflexion sur l’inclusion possible de l’utilisation problématique de pornographie en ligne dans une perspective conceptuelle élargie des problématiques sexuelles.

Type de document: Thèse (Essai)
Directeur de mémoire/thèse: Trottier, Dominique
Mots-clés libres: Pornographie en ligne; Utilisation problématique; Différences de genre; Facteurs individuels
Départements et école, unités de recherche et services: Psychologie
Date de dépôt: 18 août 2022 18:03
Dernière modification: 18 août 2022 18:03
URI: https://di.uqo.ca/id/eprint/1399

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt