Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Le travail social en maisons de soins palliatifs

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Labelle, Julie (2022). Le travail social en maisons de soins palliatifs. Mémoire. Saint-Jérôme, Université du Québec en Outaouais, Département de travail social, 173 p.

[thumbnail of Labelle_Julie_2022_memoire.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

Ce travail de recherche sur le travail social en maisons de soins palliatifs au Québec vise à identifier les pratiques et les approches déployées par les travailleuses sociales dans ces milieux de fin de vie. Il cherche aussi à cerner les défis et enjeux reliés à ce travail d’intervention bien spécifique. Pour répondre à ces objectifs, une démarche de recherche qualitative a été favorisée afin de mettre en lumière, à partir du point de vue des intervenantes, les savoirs d’intervention développés dans le cadre de leur travail quotidien. Sur le plan théorique, le paradigme des éthiques du care (Tronto, 2013) a été mobilisé comme cadre théorique. Sur le plan méthodologique, 11 entrevues ont été menées auprès de travailleuses sociales œuvrant en maisons de soins palliatifs. Les entrevues semi-dirigées se sont déroulées par l’entremise de l’interface Zoom et les participantes ont contribué de façon volontaire à la recherche. Les entrevues enregistrées ont été par la suite transcrites en verbatim, puis analysées selon un modèle mixte de codage (thèmes prédéfinis et émergents). Par la suite, le regroupement des thèmes en différentes catégories et leur mise en lien a permis d’élaboration d’un arbre thématique. Les résultats montrent que le travail social en maisons de soins s’articule autour de cinq types de pratiques d’accompagnement, soit l’accompagnement de la personne en fin de vie, l’accompagnement de la famille et des proches, l’accompagnement des équipes soignantes, l’accompagnement des bénévoles et l’accompagnement de la communauté.
Sur le plan de l’analyse, nous avançons que les éthiques du care sont présentes dans chacun des types d’accompagnement, et que la notion de vulnérabilité émerge comme déterminante et essentielle dans l’accompagnement total, concept élaboré à partir des résultats de la recherche. De plus, les approches identifiées et utilisées par les travailleuses sociales, soit celles du pouvoir d’agir (empowerment) et les approches systémiques, sont interreliées avec les valeurs des éthiques et des caractéristiques du care. La conclusion met l’accent sur les enjeux reliés aux soins de fin de vie en promouvant un « prendre soin ensemble » de la fin de vie.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Marchand, Isabelle
Mots-clés libres: Travail social; Soins palliatifs; Soins de fin de vie; Social work; Palliative and end-of-life care; Hospices; Care
Départements et école, unités de recherche et services: Travail social
Date de dépôt: 24 août 2022 19:47
Dernière modification: 24 août 2022 19:47
URI: https://di.uqo.ca/id/eprint/1416

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt