Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Sens dans la vie et engagement des personnes ayant un trouble grave de santé mentale dans leur processus de rétablissement

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Rondeau-Tremblay, Marianne (2022). Sens dans la vie et engagement des personnes ayant un trouble grave de santé mentale dans leur processus de rétablissement. Essai. Saint-Jérôme, Université du Québec en Outaouais, Département de travail social, 144 p.

[thumbnail of Rondeau-Tremblay_Marianne_2022_essai.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

Contexte théorique : Le projet de stage s’intéresse au désengagement occupationnel des personnes ayant un trouble grave de santé mentale (TGSM) et aux problèmes qu’il engendre sur la participation de la personne au sein de la société. Ce qui a été observé est que l’inactivité freine le processus de rétablissement.
Objectif du projet : Le but de ce projet est d’optimiser la participation à des occupations significatives pour la personne, en alliant les concepts de rétablissement personnel, de sens dans sa vie et d’engagement occupationnel. À notre connaissance, aucune pratique ne propose d’allier ces trois concepts. L’expérimentation visait à proposer et analyser le Rétablissement par l’engagement significatif (RES), qui offre une méthode d’accompagnement pour soutenir la participation des personnes vivant avec un TGSM à des occupations qui produisent un sens dans leur vie.
Résultats : L’expérimentation du RES au sein du programme de suivi intensif dans le milieu a été confrontée à des difficultés d’engagement des usagers dans la relation d’aide, lors de l’utilisation de pratiques formelles (p. ex. : planification, questions formelles). À l’inverse, les pratiques informelles (suivi informel, pratique flexible, intervention dirigée par l’usager) ont été mieux tolérées par les participants. Ces découvertes de l’expérimentation n’ont pas permis d’évaluer le RES. Toutefois, elles ont mis de l’avant une attitude d’engagement différente dans la relation d’aide devant des pratiques formelles comparativement à des pratiques informelles.
Discussion : La discussion propose d’adapter la structure de l’intervention initiale du RES sous une forme informelle, en laissant l’usager diriger l’intervention et en restant flexible, sans réelle planification. Il est probable qu’une structure d’intervention informelle corresponde davantage à la forme d’aide dont ont besoin les personnes qui vivent un TGSM et accompagnées dans leur milieu de vie. Cette structure permettrait de réduire les attitudes de désengagement de cette population. Par le fait même, elle améliorerait l’accès aux services à cette population vivant en situation de grande vulnérabilité.

Type de document: Thèse (Essai)
Directeur de mémoire/thèse: Grenier, Josée
Co-directeurs de mémoire/thèse: Dumais-Michaud, Audrey-Anne
Départements et école, unités de recherche et services: Travail social
Date de dépôt: 31 août 2022 12:33
Dernière modification: 31 août 2022 12:33
URI: https://di.uqo.ca/id/eprint/1417

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt