Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Les variations dans le sommeil, la somnolence et la motivation chez les adolescents au cours de l'année scolaire : une comparaison des cheminements sport-études et régulier

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Gaudreault, Pascale (2022). Les variations dans le sommeil, la somnolence et la motivation chez les adolescents au cours de l'année scolaire : une comparaison des cheminements sport-études et régulier. Essai. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département de psychoéducation et de psychologie, 161 p.

[thumbnail of Gaudreault_Pascale_2022_essai_doctoral.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB) | Prévisualisation

Résumé

À l’adolescence, on observe des perturbations importantes dans le sommeil dû à des changements biologiques et environnementaux. Chez les élèves sportifs, les entrainements et compétitions amènent des contraintes supplémentaires à l’horaire de sommeil. D’autre part, la pratique régulière d’activité sportive serait favorable au sommeil. Les programmes sport-études permettant aux jeunes de se développer comme athlètes tout en complétant leurs études secondaires apparaissent également favorables à leur motivation scolaire. Toutefois, cette relation à la motivation demeure sous documentée. Le premier objectif de cet essai était de caractériser et de comparer l’état et l’évolution du sommeil et de la motivation au cours de l’année scolaire chez des adolescents inscrits aux programmes sport-études par opposition à ceux inscrits au programme scolaire régulier. Le second objectif était de vérifier dans quelle mesure le sommeil contribue à la motivation chez ces jeunes.

Soixante-sept participants (36 élèves sport-études; 12-16 ans) ont complété des questionnaires sur la motivation et la somnolence à trois moments pendant l’année scolaire. Aux mêmes moments, ils ont rempli un agenda de sommeil et porté une montre actigraphique mesurant le sommeil pendant une semaine. Pour répondre au premier objectif, des ANOVAs mixtes (sport-études/régulier) X (octobre/janvier) et des ANOVAs à mesures répétées (octobre/janvier/mai) ont été effectuées. Pour répondre au second objectif, des régressions linéaires multiples ont permis d’évaluer si le sommeil prédisait la motivation.

Les résultats montrent que les athlètes dorment plus la semaine que les non-athlètes. La motivation scolaire intrinsèque à la connaissance présente une trajectoire différente selon le groupe : elle tend à diminuer dans le temps chez les élèves en sport-études alors que chez les élèves du régulier, elle tend plutôt à augmenter. Lorsqu’on s’intéresse aux changements au cours de l’année entière chez les athlètes, les données montrent une diminution de la durée du sommeil la fin de semaine et une diminution du décalage horaire social. On observe également une diminution de la motivation sportive intrinsèque à la stimulation et une augmentation de la motivation scolaire intrinsèque à la stimulation. Les résultats des analyses de prédictions montrent qu’une durée plus longue de sommeil prédit une motivation sportive extrinsèque externe plus élevée chez les athlètes, alors que chez les non-athlètes, un plus grand niveau de somnolence diurne prédit une motivation scolaire intrinsèque à la connaissance plus faible et une amotivation scolaire plus élevée.

En somme, bien qu’ils dorment plus que leurs pairs, nos résultats montrent que les athlètes ont une durée moyenne de sommeil la semaine qui demeure en deçà des recommandations. Aussi, bien que plusieurs observations encourageantes soient faites, notamment le fait que la motivation scolaire intrinsèque augmente au fil du temps, la diminution de la motivation sportive intrinsèque apparaît inquiétante. On constate également que chez les non-athlètes, un plus grand niveau de somnolence diurne prédit une motivation scolaire intrinsèque à la connaissance plus faible et une amotivation scolaire plus élevée, ce qui n’est pas le cas chez les athlètes, malgré une somnolence similaire, suggérant un effet protecteur de ces programmes sportifs. Plus d’études sont nécessaires pour caractériser ce phénomène de protection chez ces jeunes.

Type de document: Thèse (Essai)
Directeur de mémoire/thèse: Forest, Geneviève
Mots-clés libres: Durée du sommeil; Sport-études; Théorie de l’autodétermination; Somnolence; Décalage horaire social
Départements et école, unités de recherche et services: Psychologie
Date de dépôt: 31 août 2022 12:57
Dernière modification: 31 août 2022 12:57
URI: https://di.uqo.ca/id/eprint/1418

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt