Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

De la maltraitance à la bientraitance envers les personnes âgées : analyse thématique de la pratique infirmière en établissements de soins infirmiers

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Rouiller, Murielle (2022). De la maltraitance à la bientraitance envers les personnes âgées : analyse thématique de la pratique infirmière en établissements de soins infirmiers. Mémoire. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département des sciences infirmières, 157 p.

[thumbnail of Rouiller_Murielle_2022_memoire.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

En raison du vieillissement de la population, la proportion de personnes âgées nécessitant un transfert dans les établissements de soins infirmiers pour y vivre va augmenter. Or, ces établissements font face à des manques de personnel de façon récurrente, ce qui peut occasionner de la maltraitance dans les soins aux personnes âgées. Les infirmières occupent une place centrale dans la prévention, le dépistage, l’évaluation, la gestion et le signalement de situations de maltraitance. Or, de nombreux facteurs les empêchent de signaler les situations observées aux autorités compétentes. En s’inspirant de la théorie des comportements interpersonnels de Triandis (1980), cette recherche exploratoire vise à identifier les facteurs facilitant la bientraitance et la maltraitance et ses conséquences sur la personne âgée, sa famille et le personnel soignant. Pour se faire, sept entrevues semi-dirigées ont été effectuées auprès d’infirmières (n = 3) et infirmières auxiliaires (n = 4), au Québec, entre les mois de février et juin 2020. Les données issues de ces entrevues ont fait l’objet d’une analyse thématique. Les résultats de cette analyse suggèrent que les infirmières et les infirmières auxiliaires vivent une surcharge de travail qui impacte leur disponibilité auprès de la personne âgée, sa famille et l’équipe soignante. De plus, la relation entre la famille et le personnel soignant peut avoir un impact à la fois positif et négatif sur la maltraitance. En présence de maltraitance, les infirmières ayant participé à cette recherche n’interviennent pas de manière systématique, et ce, en raison de freins au signalement de situations problématiques, dont la crainte de vivre des représailles de la part de l’équipe soignante. L’ambiance au sein des équipes de travail a un impact direct sur la qualité des soins, car elle peut faciliter la bientraitance ou la maltraitance. D’autres études seront nécessaires pour comprendre comment favoriser la bientraitance dans un contexte de rationalisation des soins et de manque de personnel.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Bélanger, Louise
Co-directeurs de mémoire/thèse: Pariseau-Legault, Pierre
Mots-clés libres: Bientraitance; Maltraitance; Personne âgée; Établissement en soins infirmiers; Infirmière
Départements et école, unités de recherche et services: Sciences infirmières
Date de dépôt: 26 sept. 2022 18:14
Dernière modification: 26 sept. 2022 18:14
URI: https://di.uqo.ca/id/eprint/1431

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt