Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

La théorie fiscale du niveau des prix : cas du Canada

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Togo, Mamadou (2022). La théorie fiscale du niveau des prix : cas du Canada. Mémoire. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département des sciences administratives, 88 p.

[thumbnail of Togo_Mamadou_2022_memoire.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

Dans le cadre de ce travail, nous allons estimer un modèle vectoriel autorégressif (VAR) sur l’économie canadienne. La méthode économétrique provient de Blanchard et Perotti [2002] mais doit aussi beaucoup à la théorie fiscale au niveau des prix (FTPL) qui étudie les interactions entre l’excédent public, l’accumulation de la dette et la dynamique des prix. Notre objectif est d’une part, d’évaluer les effets des chocs de politique budgétaire et monétaire sur l’économie et d’autre part, d’étudier les interactions stratégiques entre les autorités budgétaires et monétaires. Par conséquent, les restrictions théoriques pour identifier notre modèle sont dérivées d’un cadre FTPL. Nos résultats ne remettent pas totalement en cause les enseignements de la théorie budgétaire du niveau général des prix ainsi que la théorie keynésienne. En outre, le fait que la variation de l’inflation soit en grande partie expliquée par la masse monétaire suggère que la politique monétaire est effective dans l’économie canadienne en termes de maîtrise de l’inflation, mais cette maîtrise semble très faiblement influencée à court terme par la politique d’endettement. Le niveau de la dette publique du Canada est donc de nature à inquiéter les autorités étant donnée l’influence majeure à long terme de celle-ci sur l’économie. De plus, l’impact négatif à long terme devrait pouvoir rassurer quant à l’efficacité de la politique d’endettement. Donc, la dynamique de la dette ne peut pas encore s’avérer inquiétante dans le sens où elle affecterait l’économie positivement et ce, dans le long terme. Les autorités devraient faire moins attention à une accumulation de la dette et à la vitesse d’endettement du fait de son incidence mineure immédiate sur l’économie et du fait de réduire l’inflation à long terme.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Tessier, David
Départements et école, unités de recherche et services: Sciences administratives
Date de dépôt: 03 nov. 2022 14:13
Dernière modification: 09 nov. 2022 18:43
URI: https://di.uqo.ca/id/eprint/1442

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt