Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Relation entre l’alexithymie, les pratiques de socialisation et la qualité des interactions éducatrices-enfants en service de garde

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Gratton, Marie-Ève (2019). Relation entre l’alexithymie, les pratiques de socialisation et la qualité des interactions éducatrices-enfants en service de garde. Mémoire. Saint-Jérôme, Université du Québec en Outaouais, Département de psychoéducation et de psychologie, 67 p.

[thumbnail of Gratton_Marie-Eve_2019_memoire.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB) | Prévisualisation

Résumé

L’alexithymie est un concept psychologique utilisé pour définir un trait de personnalité représentant une difficulté à identifier et à décrire ses émotions (Thorberg, Young, Sullivan, & Lyvers, 2011). Cette étude avait pour objectif principal d'établir dans quelle mesure le trait d’alexithymie chez les éducatrices est associé à la qualité de leurs pratiques de socialisation en contexte socioémotionnel et à la qualité de leurs interactions avec les enfants de leur groupe. Au total, 105 éducatrices employées d’un Centre de la petite enfance (CPE) ont répondu à trois questionnaires autorapportés : un questionnaire sociodémographique, l’Échelle d’Alexithymie de Toronto –version française et l’Échelle CCNES – version française (Coping with Children's Negative Emotions Scale). Deux grilles d’observation (Le Classroom Assessment Scoring System et le Caregiver Interaction Scale) ont également été utilisées pour mesure la qualité des interactions éducatrice-enfant. Un premier résultat indique qu’il y a relativement peu de liens significatifs entre les variables à l’étude. Cependant, il y a une association significative (négative) entre le niveau d’alexithymie des éducatrices et le score de réactions positives lorsque les enfants expriment des émotions négatives. Les analyses révèlent également des liens marginalement significatifs (positifs) entre la difficulté à décrire les émotions chez l’éducatrice et les scores de réactions négatives face à l’expression des émotions négatives des enfants. Aussi, selon les interactions observées, plus les éducatrices tendent à favoriser une discipline sévère, moins elles tendent à rapporter des difficultés à décrire leurs émotions. Un dernier résultat indique que plus une éducatrice possède d’années d’expérience, moins elle rapporte avoir de la difficulté à identifier et à décrire ses émotions. Cette étude souligne l’importance d’améliorer la qualité des services éducatifs offerts auprès des enfants en ciblant les besoins d’accompagnement des éducatrices aux plans des pratiques de socialisation des émotions et de leur capacité à comprendre et à exprimer leurs émotions.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Coutu, Sylvain
Co-directeurs de mémoire/thèse: Lafantaisie, Vicky
Mots-clés libres: Alexithymie; Compétences socioémotionnelles; Pratiques éducatives; Petite enfant; Éducatrice; Services de garde éducatifs
Départements et école, unités de recherche et services: Psychoéducation
Date de dépôt: 18 janv. 2023 13:44
Dernière modification: 18 janv. 2023 13:44
URI: https://di.uqo.ca/id/eprint/1465

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt